Parce que c’est mon anniversaire,
Parce que c’est une fête d’origine celte et que je suis celte,
Parce que c’est plus drôle que la Toussaint,
Parce que la fête qui vient après c’est Noël…


Je vous souhaite un JOYEUX HALLOWEEN !



Il y a quelques semaines j’ai craqué sur le livre « Châtaignes » de Linda Louis. Les châtaignes sont, pour moi, toujours associées aux soirées en famille, à les griller dans la cheminée et à déguster avec un verre de cidre. Si certaines régions sont très prolifiques en châtaignes comme l’Ardèche, les Cévennes ou la Corse, on peut en trouver un peu partout. En Bretagne, il suffit d’un petit tour dans les champs et de longer les haies bocagères pour tomber très rapidement sur un châtaigner. Alors, à vos paniers !!

 J’ai donc voulu tester la confiture de châtaignes. La saison pour les ramasser est très courte finalement. Tombées sur le sol les châtaignes sont vite prises d’assaut par les insectes qui en sont friands… Un fois ramassées, il s’avère qu’elles doivent se conserver au frais pendant 8-10 jours au maximum (ça je l’ai appris dans le livre). Ensuite, elles sèchent. Donc en fait, il y a tout au plus 1 mois pour en profiter. Je me suis donc dit que la confiture pourrait prolonger le plaisir d’en manger pendant plusieurs mois.


Sauf qu’après avoir lu la recette, j’ai un peu hésité quand même… C’est du boulo, mais avec mes 3 kgs de châtaignes je n’avais plus le choix.
Il faut d’abord commencer par faire une purée de châtaignes :
  1. Enlever la première peau des châtaignes (la plus épaisse)
  2. Les rincer à l’eau chaude et les faire cuire 20-30 min dans de l’eau (piquer avec une fourchette pour vérifier la cuisson)
  3. Ecraser les châtaignes dans un tamis avec leur seconde peau (moi j’ai utilisé un chinois) et jeter celle-ci. Cette phase est plutôt longue et fastidieuse mais il faut passer par-là …

Pour la recette de confiture (4 pots) : il faut 1kg de purée de châtaignes, 700g de sucre de cannes blond, 250ml d’eau, 1 gousse de vanille, 2 cs de rhum (on peut mettre autre chose comme alcool)

  1. Dans une casserole large, mettre l’eau et le sucre et faire chauffer à feu doux (pas de thermomètre donc j’ai attendu 4 min après les premiers bouillons du sirop).
  2. Couper la gousse de vanille et enlever les grains avec un couteau. Les mélanger au sirop ainsi que la purée de châtaigne. Mélanger pour que le mélange soit homogène.
  3. Cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe et baisser le feu. Continuer à cuire pour que le mélange devienne plus foncé et brillant.
  4. Laver des bocaux à l’eau bien chaude et les mettre à stériliser 10 min au four à 110° (avec le couvercle). Les sortir un à un et les remplir avec la confiture (ils doivent être chauds). Fermer et retourner les pots à l’envers une heure. Les conserver à l’endroit pendant 6 mois max.
  5. Déguster avec du pain frais, des crêpes, de la brioche, etc..
En ce dimanche brumeux d'automne, il fait bon profité de la grasse matinée avant de sortir bien emmitouflé faire une promenade à la campagne. Depuis quelques jours, les feuilles commencent tout doucement à recouvrir le sol, alors que les arbres rougeoient à peine. Les température ont bien baissées, l'automne s'est installé.
J'aime ce temps, j'ai envie de sortir mon manteau, mes bottes et d'aller dans les champs ramasser des châtaignes, des feuilles mortes, de sentir l'odeur de la terre humide.
Pour commencer la journée, j'ai eu envie de faire un brunch improvisé. Vu la saison ce sera sur le thème d'Halloween et de l'automne.
 Au menu donc :
Pancakes avec coulis de chocolat,
Petits sandwichs au Philadelphia Cream cheese,
Tartines ricotta/poire/sirop d'érables.
Pour les toasts fromage/pavot et les sandwichs fromage/saumon, il faut : du pain de mie (blanc, pour la couleur mais ça marche avec du pain complet), du Philadelphia cream cheese, des graines de pavot, du saumon fumé, des emporte-pièces d'Halloween (ici, fantôme et chauve-souris).
1. Découper, à l'aide des emporte-pièces, le pain de mie. Pour les sandwichs fantôme, multiplier par deux. Découper des fantômes dans le saumon. 
2. Tartiner les chauve-souris de fromage. Saupoudrer de graines de pavot.
3. Tartiner les fantômes de fromage, disposer la tranche de saumon et enfin un autre fantôme.

Pour les pancakes, il faut : 10g de beurre, 155g de farine, 5g de sucre, 3g de sel, 10g de levure, 235ml de lait, 1 oeuf.

1. Mélanger la farine, le sel, le beurre, le sucre et la levure.
2. Battre l'oeuf avec le lait et ajouter au mélange.
3. Faire fondre le beurre et ajouter à la préparation. Mettre à reposer une heure au frais.
4. Remplir un flacon à décorer de pâte. Dessiner dans la poêle une toile d'araignée, un arbre mort, un fantôme, etc... Quand la pâte commence à faire des bulles, retourner à l'aide d'une spatule. Deguster avec du sirop d'érable ou un coulis de chocolat.


Pour deux tartines ricotta/poire/sirop d'érable, il faut : 3 cs de ricotta, un peu de lait, 1 cc de sucre, 2 tranches de pain de mie, une poire, 10g de beurre, quelques noix, du sirop d'érable.

1. Mélanger la ricotta avec le lait pour la rendre plus "souple" et ajouter une cuillère à café de sucre. 
2. Découper la poire en tranche fine et la faire cuire quelques minutes à la poêle avec le beurre.
3. Découper la croute du pain et griller les tranches au grille-pain.
4. Pour le dressage, disposer les tartines dans une assiette, recouvrir de ricotta. Disposer des tranches de poire tièdes, quelques morceaux de noix et un peu de sirop d'érable.

Bonne Appétit...

J'adore les broches, depuis longtemps d'ailleurs, mais je ne trouve pas grand chose dans les magasins qui soit abordable à part des fleurs. Ce week-end, donc c'était atelier broche ! J'en ai fait deux et j'ai d'autres idées pour des réalisations futures. Quoiqu'il en soit ma deuxième broche (oui je commence par la deuxième...) est réalisé en crochet et en pompons. 
Si à l'origine je pensais la mettre sur un gilet, finalement, je trouve qu'elle s'accorde très bien aussi sur un sac.

Ce modèle est réalisé avec des petites pièces en crochet (une fleur et deux cercles) et un pompon en laine. Choisir plusieurs coloris qui s'accordent pour un effet plus discret, mais on peut tout à fait envisager un assortiment de couleurs plus "flashies".
Pour les deux cercles en crochets c'est simple (ici un grand gris et un petit blanc, pour le petit ne pas réaliser l'étape 4).

1. Faire un cercle magique, et 6 ms (soit 6 mailles)
2. Faire 2 ms dans chaque maille (une augmentation en fait) (en arrive à 12 mailles)
3. Faire 1 ms et dans la suivante 2 ms (une augmentation), répéter 6 fois (on a 18 mailles)
4. Faire 1 ms, 1ms dans la suivante et 2 ms dans la suivante, répéter 6 fois (on a 24 mailles)

Pour la fleur :

1. Faire un cercle magique, et 6 ms et fermer avec une mc
2. Réaliser 1 ml, puis 1 ms + 3 ml six fois d'affiler et enfin 1 mc dans la ml du début. On obtiens six petits arcs qui forment les pétales.

Pour le pompon, couper des cercles en carton de 2-3 cm environ pour en obtenir un petit.

Pour l'assemblage, coudre les différentes pièces selon votre goût. Coudre sur l'arrière un support de broche. On peut envisager de coudre directement la composition sur un sac, un serre-tête, un pull, mais moi j'aime pouvoir varier...




Bonsoir à tous. 
Ce week-end m'a fait définitivement me rendre compte qu'Halloween arrivait à grands pas (de loup). Cette fête est sans conteste ma préférée avec Noël. je l'adore par ce qu'elle symbolise les promenades en forêt, les feuilles qui tombent, l'automne qui annonce l'arrivée très prochaine de Noël (Youpi !), l'arrivée sur les étals des citrouilles, potimarrons et autres courges, les châtaignes, et accessoirement, c'est aussi mon anniversaire !! Oui, oui, le 31 ...
Tous les ans, c'est la même choses : je suis triste de quitter l'été mais une fois habituée, je suis trop contente de farfouiller dans mes déguisements et mes décorations toutes plus effrayantes les unes que les autres.
Ma fête d'anniversaire se trouve donc être indissociable de la soirée d'halloween. Au programme en général : soirée costumée, décors en accord avec la thématique (pierres tombales, citrouilles effrayantes, bougies, etc...), et recettes de cuisine de circonstance.
Cette année c'est un peu différent, avec mon déménagement futur je vais faire "soft". Néanmoins  je réaliserais quand même quelques douceurs (horreurs ?) de circonstance. Peut être même, que je publierais mes réalisation des années précédentes...

Ce week-end, découvrez la recette des ossements en meringue que je réalise tous les ans. Il faut pour une dizaine d'os (8-10cm) : 3 blancs d'oeufs, 150g de sucre.

1. Préchauffer le four à 90°C. Faire dissoudre le sucre dans les blancs d'oeuf au bain-marie. Le mélange doit être chaud au touché.

2. Enlever du feu et battre à vitesse rapide avec batteur électrique, jusqu'à obtention de "becs" (lorsqu'on relève le fouet, il se forme un bec de préparation, qui ne coule pas, un peu comme avec la crème fouettée) soit environ 8min. Ne pas hésiter à remettre sur le bain-marie quelques secondes, retirer du feu et continuer de battre.

3.  A l'aide d'une poche à douille, dessiner des os sur une feuille de papier sulfurisé. Enfourner 25 min environ. Éteindre le four et laisser encore 20 min. Si vous faites des meringues plus grosses, augmentez les temps de cuisson.

HAPPY HALLOWEEN !


Voici 10 jours que je n’ai rien publié… Et oui, je suis en train d’entrer dans le monde très fermé des propriétaires ! Du coup mes journées sont bien occupées : banques, artisans, etc. Et donc, pas trop le temps de bricoler ni de cuisiner…
Voici donc un petit article « Inspired by Martha », autrement dit quelques images tirées du dernier numéro de Living de Martha Stewart. Cette dernière est la reine outre atlantique du DIY, de la déco, de la cuisine, de l’organisation de fête et j’en passe. Elle possède un grand groupe avec une chaine de TV, des magazines, un site internet, des blogs, etc. A chaque fois que je connais quelqu’un qui se rend sur le territoire américain (ou canadien), je passe une commande de magazines. J’ai donc reçu le numéro d’octobre de Living cette semaine avec, entre autres, des idées pour Halloween (et Thanksgiving).
C’est une source d’inspiration pour moi et donc je voulais vous faire partager quelques images… A défaut de pouvoir s’abonner, il y a toujours le site ou vous pouvez retrouver certaines idées…