Il y a quelques mois j'avais acheté plusieurs bobines de Trapilho HOOOKED ZPAGETTI blanc (c'était en promo...) que je n'ai pas utilisées. Je n'aime pas acheter du matos quand j'ai encore pleins de choses dans mon placard. Du coup, ça fait 10 jours que je réfléchis à un projet. J'aime mélanger les matières dans mes créas et j'ai eu l'idée de faire une panière avec un plateau en osier comme base. Enfin... l'idée, je l'ai eu quand mon regard s'est posé sur ma réserve de bibelots achetés en vide-grenier et qui attendent patiemment d'être modifiés dans un coin de mon séjour. J'avais donc acheté un plateau (à fromages ou à fruits secs ? dur à définir...) pour quelques centimes.
En le modifiant un peu (j'ai coupé les anses, enlever certains brins du tressage) j'ai crocheté en tournant autour du plateau en passant le fil de Trapilho dans les "mailles" du panier. J'y suis allée un peu au "feeling" donc je ne pourrais vous dire exactement le nombre de mailles mais la majeure partie du panier est en mailles serrés. L'avant dernier rang est en maille filet, ce qui donne un côté ajouré et plus "travaillé" au rendu final.
J'ai terminé en mailles serrées avec une laine grise (beaucoup plus fine), ce qui donne un rendu plus fini, vous ne trouvez pas ?! La base en osier lui donne plus de tenue qu'un panier tout Trapilho et il est moins lourd : très pratique pour ranger des "en cours", aussi bien littéraire que tricot ou crochet. 
Il faut un peu moins d'une bobine de HOOOKED ZPAGETTI blanc, avec un crochet de 10, quelques mètres de laine grise et bien sûr un plateau en osier.
Voici le plateau avant :

Faire une chainette en insérant des mailles serrées piquées dans les mailles du plateau. Une fois le tour fini, faire une maille coulée pour finir le rang. Monter chaque rang avec des mailles serrées en finissant par une maille coulée. Faire un rang en mailles filet au moment choisi (ici l’avant dernier).

Et voilà ma nouvelle panière !

Cet article n'est pas sponsorisé, je précise quand même...


J'ai investi dans une perforatrice "rond". Oui, j'ai bien dit "investi". C'est dingue tout ce qu'on peut faire avec, je n'imaginais pas le potentiel de cet accessoire de scrapbooking. J'ai pleins d'idées de DIY que je voudrais tester, mais j'ai commencé par quelque chose qu'on voit beaucoup sur le net : le tableau "écailles". C'est d'une simplicité enfantine, pour un rendu vraiment sympa qui s'adapte à tous les styles de déco intérieure. Il suffit de choisir de jolis papiers.
Comme j'avais acheté un cadre double pour mettre mes photos de vacances, j'ai fait moit' moit' ! Pour ceux qui voudraient tester, je vous explique !
Il faut :
Une perforatrice "rond" (38 mm de diamètre achetée chez créavéa), des papiers variés aux couleurs assorties (de la récup, c'est parfait !), une feuille de la taille du cadre, un bâton de colle, un cadre avec passe-partout.

1. Faire pleins de trous dans vos papiers. C'est la partie la plus drôle en fait : trouyoter !! 
2. Coller les ronds sur une feuille de papier de la taille du cadre (moi j'ai utilisé le fond qu'il y avait déjà dans le cadre quand je l'ai acheté). Les coller cote à cote sur une première ligne. Sur la deuxième ligne les coller en décalé pour recouvrir la feuille de papier (elle ne doit pas rester visible).
3. Remplir la feuille et mettre dans un cadre !

Y'a pas plus simple, non ?!
Après 2 mois de pause, me voici de retour ! J'en avais bien besoin : grosse baisse de motivation. Plutôt que de saturer complètement, j'ai laissé un peu le blog en vacances, tant mieux c'était l'été. J'ai tout de même bricolé, je ne sais pas à quel rythme je publierais, mais j'ai quelques petites choses en réserve...
Il y a quelques semaines une de mes amies fêtait ces 30 ans (et oui... ça arrive à des gens bien) ! On avait lancé l'idée d'une fête sur le thème croisière. Je l'ai prise au mot et comme on voulait qu'elle s'achète un gros cadeau plutôt que chaque invité apporte un petit, je me suis dit : "je vais faire une urne (ou boite à enveloppe?) en forme de bateau de croisière !" Un truc marrant, pas trop réaliste avec des grosses cheminées et des guirlandes de fanions genre Titanic ou le Normandie (oui, parce que je veux pas qu'il coule avec les enveloppes).
J'ai toujours rêvé de faire une piñata mais je n'avais jamais eu l'occasion, donc je m'en suis inspirée pour la boite. D'ailleurs on peut tout à fait envisager de prendre le même principe pour en faire une et la remplir de bombons.
Il y a une fente à l'arrière (je voulais pas qu'elle soit trop voyante mais j'aurais pu la faire sur l'avant du pont du bateau). Dessous, une petite trappe permet de récupérer les enveloppes. Quoique récupérer les enveloppes, à la batte, en démolissant la boite peut être drôle (ou pas).
 Il faut :
Du carton craft de récup, une boite de biscuits (ici biscuit petits déjeuner), du papier crépon de couleurs variées, deux rouleaux de papier toilettes, deux piques à brochette en bois, du fil, du papier de couleur, un morceau de ruban, de la colle forte (type colle scotch verte), du ruban adhésif, un cutter, des ciseaux, un crayon.

1. Commencer par dessiner la forme du bateau sur du carton craft : ce sera la base de la boite. Reproduire cette forme à l'identique en détourant au crayon sur un autre morceau de carton : ce sera le pont du bateau. Découper une ou plusieurs bande de carton de la hauteur souhaitée pour la boite. Il faudra faire des légères coupures sur la face extérieure pour aider à plier.
2. Dans la base, découper une trappe : faire un carré au crayon et couper au cutter sur 3 côtés. Les aspérités du cartons doivent permettre à la trappe de rester fermée sans système particulier. Pour permettre de l'ouvrir, plier un morceau de ruban en tissus de 5-6 cm environ et le coller par ces extrémités sur la face intérieur (un fois fini, on ne verra pas le collage). Passer la boucle de l'autre côté en fermant.
3. Coller la bande de carton sur le coté de la base et en faire le tour (ne pas oublier de faire une fente pour l'arrière).
4. Sur le pont du bateau, coller la boite de biscuit, renforcer avec du ruban adhésif. Avec les pics à brochette, faire des mâts en les "piquant" dans le carton et en les fixant avec du ruban adhésif. Préparer ensuite les rouleaux de papier toilettes pour former les cheminées, mais sans les coller pour l'instant (ils sont juste posés sur la photo). Coller le pont dans le bateau, en l'enfonçant un peu pour former un garde-corps. Laisser bien sécher.

5. Pendant ce temps, découper, dans le papier crépon noir, des bandes (2cm d'épaisseur) en coupant directement le rouleau et leurs faire des petites franges. Découper un morceau rond de la même couleur pour chaque cheminée et le coller pour fermer le tube. Recouvrir totalement le rouleau avec les bandes aux petites franges en entourant. Disposer des points de colle tous les 3-4 cm.
6. Faire de même avec tout le bateau. Le recouvrir entièrement de papier crépon de couleur. A vous de choisir un assortiment sympa. Je me suis inspirée des bateaux de croisière comme le Normandie. J'ai laissé le pont en couleur craft pour donner l'illusion d'un "deck" en bois. Finir en collant les cheminées à la colle forte.
7. Coller un fil partant de la proue du bateau vers le premier mât puis le deuxième. Préparer des petits fanions en pliant du papier épais en deux. Y découper des triangles en conservant la pliure sur un côté. Mettre de la colle à l'intérieur et poser le fanion, "à cheval" sur le fil et pincer. Recommencer pour former la guirlande entière.