Il y a quelques jours j'ai découvert le site Canon Creative Park grâce à Blanche du blog C'est bientôt Noël. Ce site propose des dizaines de "paper toy" à télécharger gratuitement, sur des thèmes très variés : insectes, fêtes foraines, villes, jouets, etc. J'ai eu du mal à choisir lequel tester, mais j'ai finalement opté pour un pas trop compliqué et avec un nombre de pages raisonnable à imprimer...
Je vous présente donc ma grande roue de papier, et elle fonctionne, on peut la faire tourner et les nacelles bougent. Je l'ai mise sous cloche, je trouve ça mignon, héhé.
Il faut compter quand même un peu de temps pour réaliser cette grande roue, mais une fois imprimé, il n'y a besoin que d'un tube de colle et de ciseaux. Le site est bien fait, il est prévu aussi une notice de montage. Voici le lien pour télécharger le modèle : grande roue.
 Voici une sélection de ce qu'on peut imprimer sur le site, à vous de fouiner dans toute ces merveilles.






En ce moment, je suis dans une phase couture. Je suis pas très expérimentée donc je teste des choses faciles pour le moment. J'ai pas de machine en plus, j'emprunte celle de ma maman. Me revoici donc avec un DIY (depuis le temps, mais j'ai des gros projets en cours dont je vous parlerais bientôt) pour vous montrer comment faire des petits sacs "minute" en tissus.
Il y a quelques jours j'ai gardé mon neveu pendant deux jours, et comme chez moi il commence à y avoir des jouets, j'ai voulu faire des petits rangements. Une collègue m'en avait gentillement fait 2 et je m'en suis donc inspirée. Allez, je vous montre.



Il faut :
Des coupons de jolis tissus, du ruban, une machine à coudre, du fil, des ciseaux, une épingle à nourrice.

Découper un rectangle de tissus de la dimension de votre futur sac (ici pour un sac de 25x15cm environ, un rectangle déplié de 30 x 32cm). Tout est possible en taille.
Déplier le tissus et plier l'angle supérieur droit sur 4 cm environ
Replier une bande sur 1,5 cm environ,
 Plier une troisieme fois jusqu'à la limite basse du 1er triangle.
 Faire la même chose de l'autre côté et maintenir le tout avec des épingles.
 Coudre à la machine, en laissant ouvert les angles (pour un passer le ruban)
Replier endroit sur endroit et coudre comme sur le schéma, ne pas oublier de laisser 2cm sur la partie haute du sac (les pointillées sur le schéma)
Retourner le sac à l'endroit (aidez vous de la pointe des ciseaux pour les coins)
Couper un ruban qui fait un peu plus de 2 fois la largeur du sac. Utiliser une épingle à nourrice et faite passer le ruban en fronçant le sac.

 Une fois fini, faire un noeud au deux extrémités du ruban, et voilà !!

Lors du dernier événement Blog en Breizh, j'avais apporté des muffins à la myrtilles sauvage de l'Ariège. Ce fut apparemment un plébiscite puisque plusieurs blogueuses m'ont demandé la recette. C'est ma recette secrète, une recette que j'ai affinée au fil du temps et qui est une réussite à chaque fois. Devant leur engouement, j'ai promis de la partager sur le blog (oui j'ai craqué). Voici donc ma recette de muffins qui peut être adaptée à vos envies (chocolat, cramberries, etc.).

Il faut :
150g de myrtilles (moi je les achète sur le marché de St Girons), 300g de farine, 120g de sucre, 2 sachets de sucre vanillé, 25cl de crème liquide, 50g de beurre, 2 oeufs, un sachet de levure chimique, une pincée de sel.
1. Mélanger dans un saladier, la farine, la levure, le sucre, le sucre vanillé et le sel.
2. Ajouter les œufs et la crème liquide, bien mélanger. Faire fondre le beurre et l'ajouter au mélange, en mélangeant.
4. Ajouter les myrtilles et remuer délicatement pour ne pas les abîmer. Utiliser une maryse ou une spatule. Si vous mélanger trop ou trop fort la préparation va devenir bleue...
5. Cuire dans des moules à muffins beurrés ou avec des caissettes en papier (plus joli et plus pratique) dans un four préchauffé à 180°C. Les muffins sont cuits quand ils sont légèrement dorés sur le dessus et que le jus des myrtilles commence à couler (environ 20 min)
En ce moment je ne suis pas très présente sur le blog, pour moi depuis 15 jours c'est les vacances et j'en profite pour me balader avec chéri, faire des resto avec des amis, lire, profiter de la plage et bricoler. Comme je suis déjà partie en vacances en juin, j'ai pu profiter de ma ville. Je vous fait donc un petit article sur quelques bonnes adresses sur Vannes. Si vous passez par ici pendant les vacances, n'hésitez pas à tester et dite moi ce que vous en pensez.


Situé dans le centre-ville historique, près du port, le restaurant à ouvert il y a quelques mois. Avec sa décoration pile dans la tendance du moment, il ne passe pas inaperçu. Nous avons testé avec des amis un dimanche soir et j'ai immédiatement reconnu l'ancien chef du Comptoir (sur le port au niveau du rond-point et qui a été racheté). La carte est très courte avec des produits du marché : pile ce que j'aime. Moins il y en a, plus c'est du frais en général.
Le service y est très sympathique et vu la situation, je n'aurais pas pensé trouver une telle qualité dans l'assiette. J'ai mangé un œuf poché au saumon avec sa crème de fenouil, de la lotte au chorizo avec ces petits légumes, et des fruits rouges au lemon curd et glace framboise/poivron ! Tout à été parfait simple mais les saveurs sont sublimées ! Comme nous n'avions pas réservé, il nous a fallu attendre le temps qu'une table se libère et on nous a offert l'apéro : geste plutôt commerçant. Il y aussi des plats plus classique comme le burger (testé ce matin après le marché) et ces frites maisons (un délice) ou le pavé de boeuf.
Ce restaurant est top en toutes circonstances : avec des amis, en famille, en amoureux, pour un journée shopping comme pour un samedi soir avant de sortir. L'ambiance chaleureuse nous fait vite nous sentir bien. Moi je l'ai adopté comme ma nouvelle cantine d'autant plus que les prix sont très corrects. Qui sait, je finirais peut être dans les photos des habitués ?


J'ai découvert cette boutique sur instagram, Léa a ouvert sa boutique il y a juste 15 jours. Architecte d'intérieur, elle retape des meubles rétro et chine des objets vintages qu'elle vend ensuite dans sa petite boutique et sur son site internet. Les prix sont très correctes pour se genre de mobilier : ils peuvent en effet vite flamber. 
Un tour par la boutique (à Séné) s'impose pour découvrir les merveilles proposées. Ici, tout à une histoire, les vitrines qui proviennent d'un château et qui ont échappées à la décharge, des fauteuils retapissés, une table recouverte de vieilles cartes, des coquetiers enfantins, des chaises et même un frigidaire en très bon état extérieur avec ces bacs à glaçons d'origine, parfait pour une étagère d'enfant ou des rangements de bouteilles (il est magnifique mais ne fonctionne plus).
 En tant que fan de récup et de détournement d'objets, j'aurais pu rester papoter des heures...

Dans les halles des Lices, quand on s'avance parmi les échoppes, on découvre une petite boutique de chocolats qui vend aussi du thé et du café. De jolies petites douceurs en forme de pointe de crayon, sont alignées sous nos yeux. Les parfums sont déclinés tel des nuanciers de couleurs : chacun d'entre-eux fait référence à un prénom féminin. Cette échoppe s'appelle "les Nénettes" et est exclusivement féminine. 
Créer par Sylvie et Eve, il n'y a pas que les chocolats qui sont beaux. Même les petites boites à offrir sont très drôle avec des slogans décalés faisant référence à la Bretagne ou au femmes. Une fois qu'on y a goûté, c'est addictif ! Beaucoup de déclinaisons différentes avec des fruits, du praliné, des ganache... Mes préférés : Daisy (framboise/jasmin) et Marianne (Caramel/Banane)